J'ai été choquée en hypokhâgne de voir qu'en fait les cours d'anglais de prépa n'ont rien à voir avec les cours d'anglais du lycée. Et c'est dommage, parce qu'au lycée on APPREND à parler anglais (c'est ça qui est intéressant et vivant), alors qu'en prépa, on est censés parler anglais couramment, et par conséquent, on fait de la littérature, mais en anglais. C'est pour ça que je trouve les cours d'anglais assez inutiles dans la mesure ou c'est du commentaire de texte. Le commentaire de texte, comme vous le savez, ça ne s'apprend pas, ça se pratique. C'est pourquoi on peut s'inspirer de ses cours d'anglais, et éventuellement retenir quelques mots de vocabulaire ou expressions pratiques, mais à part pendant les cours de narratologie (rarissimes car assommants), vous n'apprenez pas en cours d'anglais à faire des commentaires d'anglais (de même que vous n'apprenez pas en cours de littérature à faire des dissertations de littérature). 

 

Dans ce cas, allez-vous me dire, pourquoi avoir des cours d'anglais ? A quoi servent-ils ? Eh bien, vous répondrai-je, ils vous sont utiles si vous savez aller à l'essentiel, comme je vous l'ai moulte fois répété. En effet, si, dans un cours de littérature d'anglais, vous savez cibler ce qui vous servira dans vos commentaires, vous êtes sauvé. Après, tout dépend du prof. Mais généralement, les cours de littérature d'anglais sont assez ternes et monotones. Le discours est rarement ponctué d'interventions d'élèves en raison de la difficulté que nous avons à le comprendre spontanément. J'ai l'impressions que cette discipline attire les profs au timbre de voix très faible, ce qui rend le cours difficile à entendre et à comprendre. Si jamais on a envie de participer à ce cours, il faut se placer bien au premier rang, sinon on n'entend rien, on ne comprend rien, et on ne peut pas faire répéter le prof autant de fois qu'on en a besoin. 

 

Tout cela rend la prise de notes particulièrement difficile en anglais. Elle exige alors une attention et une concentration toute particulière. Malgré tout ce que vous n'entendez pas ou ne comprenez pas, il faut essayer de rester concentré et d'écouter tout ce que dit le prof pour pouvoir faire votre sélection des infos utiles qui pourront vous resservir dans vos copies. Ces infos utiles peuvent être du vocabulaire sympa que vous ne connaissiez pas, des expressions idiomatiques qui peuvent amener un sujet ou servir de transition, la traduction de figures de style ou bien des idées à développer qui reviennent très souvent. Vous l'avez sûrement remarqué, mais en commentaire de texte, ce sont toujours les mêmes idées et les mêmes thèmes qui sont recyclés avec plus ou moins d'originalité. 

 

Lorsque vous avez un texte d'anglais à préparer, je vous conseille donc de procéder de la manière suivante : 
- Lisez le texte pour le connaître et faites une petite recherche sur l'auteur pour pouvoir faire semblant d'avoir une culture.
- Notez quelques mots de vocabulaire que vous trouvez intéressants (pas plus de trois-quatre par texte, le but n'est pas de passer sa vie dans le dico mais de retenir des infos que vous avez sélectionnées).
- Repérez des figures de style pour pouvoir maîtriser les termes en anglais.
- Repérez tous les trucs narratologiques pour également maîtriser tous ces termes inutiles qui font tant plaisir aux profs.
- Sur la page d'en face dans votre cahier, notez les thèmes et les idées du texte, par points.
- Puis, en cours, ajoutez le vocabulaire, les expressions et les figures de style que vous donne votre prof. C'est pas grave s'il n'y en a pas beaucoup, mais c'est grave s'ils ne vous resservent pas.
- Ajoutez les idées du prof et des autres élèves par points. Ce sont des petits résumés en quelques lignes de l'interprétation du texte de chacun.
- Ne notez surtout pas à la suite toutes les phrases que dit le prof, vous ne vous en sortirez pas, ni pour les noter, ni pour les apprendre.
- A la fin, notez le plan si votre prof vous en donne un, pour pouvoir vous inspirer des titres et garder une idée du texte. Vous l'avez peut-être déjà remarqué, mais les profs d'anglais de prépa ne sont pas des humains comme les autres. Ils commencent par faire le commentaire, et ensuite, ils en font le plan, ce qui échappe à toute logique. Je n'ai jamais compris.

 

Concernant les versions, si vous voulez être tranquille pendant les cours de version (ne pas prendre de notes ou seulement quelques mots de vocabulaire qui vous semblent utiles), il faut bien préparer vos versions. Suivez ma méthode qui a fait ses preuves : le jour où vous recevez le texte à traduire (en général un par semaine), vous le divisez en six et vous traduisez une part par jour (cela dépend du texte, mais ainsi vous avez très peu à traduire par jour et vous pouvez vous débarrasser de cette étape en 10-20 minutes). Une fois votre version prête, vous allez en cours et vous pouvez vous livrer à l'activité de votre choix jusqu'à ce que vous soyez interrogé (chaque élève traduit une dizaine de lignes). A ce moment-là, vous lisez votre version soigneusement préparée et vous n'êtes jamais pris au dépourvu. Donc vous vous faites bien voir, même si vous ne glandez rien pendant les cours d'anglais. C'est pas génial ?