Vous le savez sûrement si vous m'avez déjà lue : j'ai une très nette préférence pour mes chers cahiers et stylos plume. Je ne suis pas forcément adepte de la "vieille école" et d'une manière générale, je prône qu'on vive avec son temps. Mais je pense sincèrement que la méthode traditionnelle est la plus adaptée en khâgne. Je dis ça en connaissance de cause et en ayant testé les deux.

 

En effet, en hypokhâgne j'ai voulu révolutionner ma méthode et taper mes cours sur ordi. Comme je ne pouvais pas emmener mon PC en cours, je recopiais tous mes cours sur PC en les corrigeant et en y apportant des améliorations, infos personnelles, etc. Ca a très bien marché. Pendant une semaine. Cela me prenais un temps fou en dehors des cours, et pendant le temps que je passais à recopier, évidemment, je ne travaillais pas, car recopier n'aide en rien à l'apprentissage (d'où l'inutilité des fiches). J'ai donc assez vite compris que c'était un très mauvais plan et j'ai rapidement laissé tomber mon PC pour en revenir à LA méthode qui a fait ses preuves.

 

Vous allez me dire oui, mais je n'ai jamais pris mes notes directement sur PC. Et vous aurez raison, je n'ai jamais pris mes notes directement sur PC, et tout comme vous, j'imagine que ce soit être assez pratique au premier abord puisqu'on a pas de trousse ni de trieur surdimensionné avec des feuilles qui volent partout à transporter. Mais je pense que ce côté pratique a des effets pervers. On croit qu'on est bien organisé parce qu'on a un dossier par matière et tous les cours classés par date. C'est super, mais pour les apprendre directement sur PC, merci. Vous êtes donc obligés de les imprimer, et, prenons l'exemple de l'étudiant pauvre qui n'a pas 50€ à mettre dans une imprimante, il doit tous les soirs aller à la Corep imprimer ses cours, ce qui est déjà très contraignant, et doit ensuite les trier et les mettre dans un classeur, ce qui inclue perforatrice ou pochettes transparentes. Donc un travail inutile et fastidieux qui entrave le véritable travail khâgnal et qui est susceptible, pour les moins organisés, de vous faire retomber dans le vice des feuilles volantes et des cours tonsurés. Et si vous décidez de ne pas imprimer vos cours et de les apprendre directement sur PC, outre les frais ophtalmologiques qui s'ensuivront, vous courez le risque non négligeable du bug system, pas si rare, qui vous mettra dans une merde pas possible. Imaginez que vous puissiez perdre tous vos cours du jour au lendemain. En khâgne. C'est inenvisageable, vous pouvez dire adieu au concours.

 

Alors, oui, ok, peut-être que les cahiers c'est plus lourd mais réfléchissez cinq minutes. Si vous avez 8 heures de cours par jour, vous avez 4 matières donc 4 cahiers à transporter (dans le pire des cas) plus une trousse. C'est pas la mort. Alors que si on décide de transporter son PC (mais pas un bébé PC, un vrai gros PC) pour éviter d'en acheter un autre, même avec un sac en bandoulière, on galère vachement plus qu'avec 4 petits cahiers. Sans compter qu'un PC qui n'a que deux heures d'autonomie est très chiant à gérer car il faut le brancher et tous les lycées ne sont pas équipés de manière à alimenter 40 ordinateurs par classe. Et les petits PC qui ont 8h d'autonomie sont beaucoup plus chers, évidemment, mais je suppose que si vous vous intéressez à la question, c'est parce que vous possédez déjà le PC en question.

 

De plus, je trouve (mais c'est seulement mon avis personnel) que rien ne peut remplacer la praticité de souligner, surligner, raturer, ajouter des infos dans la marge DIRECTEMENT sur la feuille, son stylo à la main. Reconnaissez-le, bon sang ! Une feuille de cours manuscrite a autrement plus de charme et de classe qu'une feuille toute unie écrite en Time New Roman, 12. Il n'y a rien de plus désespérant qu'un cours tapé. Pire qu'un pavé d'histoire. Pire que n'importe quel pavé d'ailleurs, ça manque de personnalité, c'est complètement anonyme. Evidemment, vous n'êtes peut-être pas de ceux qui aiment écrire (dans le sens calligraphier) mais j'ai la conviction qu'écrire permet à vos cours d'avoir une tonalité, une saveur qui est la vôtre, qui fait que votre cours est sacré. Bon après, si vous avez une écriture de porc complètement illisible, je concède que vous préfériez taper vos cours. Mais pour moi, rien n'a plus de valeur que d'écrire directement ses cours à la main. Mais c'est vous qui voyez, bien sûr.

 

Enfin, votre main a cet avantage non négligeable qu'elle peut parfois être fatiguée. Et oui, c'est un avantage, car cela vous apprend à vous mesurer dans vos notes et donc à étaler l'énergie dont vous disposez tout au long de la journée. En gros, cela vous évite de prendre en notes parfaitement tout ce que dit le prof les 10 premières minutes de cours puis de faiblir et ensuite de prendre des notes disparates, moches, mal écrites et incomplètes. Pour la prise de notes manuelle aussi, vous devez apprendre cet équilibre, ce sens du rythme qui vous permet de rester dans la mesure pour tenir la distance. Votre prise de notes est donc le reflet de votre travail en général. Dès le début du cours vous devez déjà aller à l'essentiel en ne prenant que l'indispensable (mais cela ne vous dispense pas d'être bien attentif quant au reste) par points et par paragraphes. Or, avec un ordinateur, vous avez sans doute remarqué que vous écrivez plus vite. Et bien, contrairement aux apparences, cela ne peut que vous nuire, car cela ne vous habitue pas à aller à l'essentiel. Cela vous habitue dangereusement à TOUT prendre en notes sans différences d'importance. Vous sombrez alors dans le vice du khâgneux qui, avec un léger sourire béat, les yeux dans le vide et un filet de bave qui ne demande qu'à dégouliner de votre bouche, prend stupidement en notes tout ce qu'il entend sans réfléchir. Même si les phrases sont construites car c'est le prof qui les dicte, vous ne pensez plus à ce que vous écrivez au moment où vous l'écrivez et c'est MAL, car vous retenez moins bien et vous ne savez pas si vous comprenez ou pas, puisque vous ne découvrirez votre cours qu'à la relecture.

 

En plus, retenez que rester plus de 6h par jour devant un ordinateur diminue votre espérance de vie de 40% (soit 22 minutes de vie en moins pour chaque heure passée devant un PC).