dimanche 5 août 2012

Etre marraine en khâgne

  Je n'aurais jamais cru pouvoir dire un jour une chose pareille, mais c'est grâce au latin si je suis aussi heureuse d'être marraine aujourd'hui. Enfin, quand je dis aujourd'hui, jusqu'au 5 septembre, quoi. Donc si si, le latin, ça peut parfois servir à quelque chose, je vous assure. Ou du moins, ça peut parfois servir à autre chose qu'à vous pourrir votre moyenne avec des notes en dessous de 6, et à vous imposer 8 heures de travail hebdomadaire. Jusqu'à mon arrivée en khâgne, je ne voyais pas trop l'intérêt du système... [Lire la suite]