mardi 7 août 2012

Comment se motiver

  Aujourd'hui je voulais vous parler de motivation. La motivation, c'est très important pour aller en khâgne, parce que si vous n'êtes pas motivés, vous êtes foutus. Sans aucune motivation, vous ne saurez pas ce que vous faites là. Vous trouverez les cours chiants, le travail ingérable, les DS insurmontables, et le concours n'en parlons pas, vous ne vous sentirez même pas concerné. Vous ressentirez la prépa comme une épreuve trop sévère que vous n'avez pas méritée. Or, percevoir la prépa comme une punition, c'est quand même pas... [Lire la suite]

lundi 6 août 2012

A quoi servent les résumés d'oeuvre

  Si vous avez lu mes articles sur la préparation de la khâgne pendant l'été, et que cela vous a fait stresser, déstressez-vous tout de suite. Le but n'est pas de se stresser inutilement pendant une période qui est censée être placée sous le signe du repos et de la tranquillité. Le but de ces résumés d'oeuvres que je préconise est au contraire de vous constituer une base solide de connaissance des oeuvres au programme afin de couvrir vos arrières pour vous rassurer. Evidemment, il est préférable de ne pas faire d'impasse.... [Lire la suite]
dimanche 5 août 2012

Etre marraine en khâgne

  Je n'aurais jamais cru pouvoir dire un jour une chose pareille, mais c'est grâce au latin si je suis aussi heureuse d'être marraine aujourd'hui. Enfin, quand je dis aujourd'hui, jusqu'au 5 septembre, quoi. Donc si si, le latin, ça peut parfois servir à quelque chose, je vous assure. Ou du moins, ça peut parfois servir à autre chose qu'à vous pourrir votre moyenne avec des notes en dessous de 6, et à vous imposer 8 heures de travail hebdomadaire. Jusqu'à mon arrivée en khâgne, je ne voyais pas trop l'intérêt du système... [Lire la suite]
samedi 4 août 2012

Les cycles du khâgneux

  Si vous n'avez jamais été en khâgne (mais que cette perspective vous réjouit au point de projeter de vous y jeter inconsidérément), vous avez le bonheur de ne pas encore savoir dans quoi vous mettez les pieds. Sinon, vous y auriez peut-être réfléchi à deux fois avant de vous lancer dans l'aventure khâgnale. En effet, je ne vous le cache pas, même si la khâgne, c'est formidable à bien des égards, c'est tout de même très contraignant, très fatiguant et cela modifie d'une manière considérable votre mode de vie. La khâgne régit... [Lire la suite]
mercredi 1 août 2012

A ne pas dire dans une copie

  Si vous avez été en hypokhâgne, vous avez sans doute eu droit à un ou plusieurs cours du type "révisions de grammaire et d'orthographe pour les attardés qui se croient lettrés". C'est fréquent, et de nombreux professeurs se croient obligés de nous mettre en garde contre les dangers d'une écriture maladroite ou pleine d'ignorance. Bref, nous sommes assez régulièrement pris pour des débiles, même si cela est pour notre bien. Donc d'une manière générale, même si l'attitude parfois méprisante ou moqueuse des profs qui aiment... [Lire la suite]
dimanche 29 juillet 2012

10- Bien gérer un DS

  Si vous allez rentrer en khâgne pour la première fois, vous n'avez probablement encore jamais eu de DS de six heures. Et il faut bien l'avouer, c'est vrai que ça fait bizarre au début ! Dans les premiers temps, y'a soit deux heures au début où on sait pas quoi faire, soit deux heures à la fin où on sait plus quoi faire. Et en fait, à la fin de votre khâgne, vous vous rendrez compte que 6 heures, c'est adapté au nombre de trucs qu'on a à dire dans une disserte et surtout au temps que cela demande pour les organiser. Vous verrez... [Lire la suite]

mercredi 25 juillet 2012

8- Bien maîtriser la méthodologie

  Vous avez sans doute déjà remarqué qu'une dissertation en khâgne, ça ne s'improvise pas. C'est pourquoi il est nécessaire d'avoir une méthodologie solide qui ne vous demande pas un effort intense de remémorisation de ce que vous avez à faire à chaque fois. La méthodologie est un aspect trivial du travail khâgnal. On a tendance à le négliger parce qu'on croit qu'on connaît super bien les bases acquises en hypokhâgne. Cependant, il est nécessaire, afin de jeter les fondements d'un travail plus consistant. Vous avez sans doute... [Lire la suite]
mardi 24 juillet 2012

7- Bien maîtriser l'oral

  Je tiens à préciser que je ne suis vraiment pas une experte en la matière, mais, au bout de deux ans de khôlles régulières (une par matière par trimestre, ce qui donne environ une khôlle par semaine si on les étale) j'ai fait pas mal de progrès, c'est pourquoi je me permets d'écrire sur le sujet. Je vais donc vous donner quelques conseils pour vous aider à gérer vos khôlles au mieux, même si je n'ai malheureusement jamais eu l'occasion de passer un oral de l'ENS. En revanche, si vous-mêmes habitez en région parisienne,... [Lire la suite]
dimanche 22 juillet 2012

Comment sécher intelligemment

  Le khâgneux est un être globalement sérieux et censé, il va donc de préférence éviter de sécher trop souvent. Vous pouvez même ne jamais sécher, c'est en fait l'idéal, car en prépa, on est au lycée, les profs notent les absences, les parents en sont avertis, bref on est fliqués comme en sixième. L'absentéisme est très mal vu à la fois par les professeurs et par les autres élèves qui ont tendance à trouver cela injuste. Donc si vous voulez sécher intelligemment il existe plusieurs règles simples à respecter. On ne sèche pas... [Lire la suite]
samedi 21 juillet 2012

5- Bien sortir

  Pour s'épanouir en khâgne, il vaut mieux éviter de faire la fête jusqu'à cinq heures du matin quatre soirs par semaine, c'est certain. Mais cela ne veut pas dire qu'il ne faut jamais sortir. Le jour où j'ai emménagé dans mon appart, j'ai fait une mini crémaillère avec une dizaine d'amis. J'en avais invité plus, mais l'un d'entre eux m'a répondu "Désolé, mais je ne me permets pas de sortir en semaine". Cette phrase pleine de sagesse semble être une idée reçue de la plupart des khâgneux, mais réfléchissez, si vous ne sortez pas... [Lire la suite]