dimanche 23 septembre 2012

Bizuter les petits nouveaux

  Comme vous le savez, je suis une khûbe pleine de solitude et de nostalgie, c'est pourquoi je tente désespérément de m'intégrer dans cette classe de requins de nouveaux khâgneux sympathiques mais distants. Malheureusement, il se trouve que je suis bien la seule dans cette entreprise intrépide, puisque mes khûpagnons s'estiment suffisamment intégrés, ou plutôt n'estiment pas avoir besoin de s'intégrer. Ou sont déjà bien intégrés, c'est selon. Sauf que voyez-vous, moi, si je vois les autres tous potes et qui travaillent ensemble,... [Lire la suite]

mardi 28 août 2012

L'intégration

  Si vous allez être étudiant, et plus précisément si vous allez rentrer en hypokhâgne, vous stressez peut-être, comme cela m'est arrivé il y a deux ans, à propos du bizutage que vous allez subir. Je tiens donc à vous rassurer là-dessus. Le bizutage étant interdit par la loi française, jamais vous ne serez bizutés dans l'enceinte de votre établissement. En revanche, dès que vous en sortirez, vous allez souffrir (mouahahahaha).   Personnellement, même si sur le moment j'ai beaucoup appréhendé et apprécié mon intégration... [Lire la suite]
dimanche 5 août 2012

Etre marraine en khâgne

  Je n'aurais jamais cru pouvoir dire un jour une chose pareille, mais c'est grâce au latin si je suis aussi heureuse d'être marraine aujourd'hui. Enfin, quand je dis aujourd'hui, jusqu'au 5 septembre, quoi. Donc si si, le latin, ça peut parfois servir à quelque chose, je vous assure. Ou du moins, ça peut parfois servir à autre chose qu'à vous pourrir votre moyenne avec des notes en dessous de 6, et à vous imposer 8 heures de travail hebdomadaire. Jusqu'à mon arrivée en khâgne, je ne voyais pas trop l'intérêt du système... [Lire la suite]
lundi 30 juillet 2012

Les moments forts de la khâgne

  Je vous écris aujourd'hui parce que je vois sur tous les blogs et j'entends dans la bouche de tout le monde que la prépa c'est un calvaire (même dans la mienne). J'ai lu des articles effrayants à ce propos du type de cet article qui circulait sur Le Monde, qui s'intitulait "l'excellence au prix fort" et qui relatait "l'enfer des prépas". Cet article a d'ailleurs été supprimé, car ils ont sûrement fini par se rendre compte du tissu d'inanités que c'était. L'enfer des prépas, n'importe quoi ! Bref, vaut mieux entendre ça qu'être... [Lire la suite]