mercredi 11 juillet 2012

2- Bien travailler

  Vous l'avez compris, si vous êtes en khâgne, ce n'est pas pour vous tourner les pouces. Mais la quantité de travail que vous avez à faire peut s'imposer à vous comme un tsunami, d'où une sensation très désagréable de submersion, voire de noyade, et donc d'échec. Plus vous avez de trucs à faire, moins vous savez par où commencer, plus vous vous éparpillez et moins vous êtes efficace. Pour éviter ce cercle vicieux, il est indispensable d'avoir une bonne organisation. Et une bonne organisation, cela ne s'improvise pas. Nous... [Lire la suite]