mardi 27 novembre 2012

Pourquoi nous haïssons le latin

  Haïr le latin en khâgne est presque devenu un principe, quasiment toujours corrélé à être nul en latin. Sauf exceptions qui admettent une haine seulement ponctuelle, l'espèce khâgnale se doit de détester le latin de manière chronique et généralisée. Je vous en avais déjà parlé ici, mais personne n'a compris ma détresse. Pourquoi porterions-nous intérêt à cette matière obsolète qui ne sert à rien, nous procure un stress et une souffrance innommables, et reste le premier artisan du développement perfide de notre scoliose ? Pour... [Lire la suite]