J'arrête pas de vous le dire, relire ses copies, c'est hyper important en prépa littéraire et au lycée en général. D'ailleurs ce doit être agaçant pour vous parce que je fais genre je suis une experte en la matière, mais en fait je ne vous explique jamais vraiment pourquoi c'est si important. Bon ok, vous pouvez aisément imaginer, conjecturer et postuler, si vous n'êtes pas trop con, pourquoi il peut éventuellement se révéler utile de relire une copie, quelle que soit la note et quelle que soit la matière, pour progresser. Mais ça ne fait rien, je vais quand même vous l'expliciter, en points organisés, soigneusement, avec tout mon amour, tout mon coeur et toute mon âme, pour que vous n'ayiez plus aucun doute sur l'utilité avérée de cette pratique si méconnue. Ca m'occupera une demi-heure et ça vous offre une nouvelle occasion de culpabiliser parce que vous êtes encore en train de lire mes putains de conseils trop inutiles au lieu de travailler.
Merci qui ?

 


020

 

 

1) Si vous avez des notes cool (à partir de 10 on peut considérer qu'on n'a pas perdu la face en prépa) 
Relire vos propres copies peut être suffisant. Avant chaque DS, relisez votre copie précédente du début à la fin pour bien vous remettre le sujet en mémoire. On se remet le style élégant du concours en tête, ça viendra plus facilement devant la sinistre feuille blanche du samedi matin 8h. Puis réapprenez les exemples que vous avez déjà développé, et particulièrement les exemples qui ont été valorisés par votre prof (avec par exemple un "bien" ou un "argumentation convaincante" voire un "oui"). Vous vous constituez ainsi ce que j'appelle une batterie d'exemples bien maîtrisés à recaser. C'est très pratique. Avouez que ce serait dommage qu'une si belle argumentation ne serve qu'une fois. Donc pour certaines formules qui vous sont venues dans un moment de transe et qui vous paraissent admirablement heureuses, n'hésitez pas à faire du par-coeur, même si, évidemment, chaque exemple nécessite d'être adapté en fonction de l'idée développée et donc du sujet. Je ne cherche pas à vous faire adopter un style de connaissances "plaquées", c'est justement ce qu'il faut éviter. C'est juste que je ne vois pas de raison de ne pas réutiliser et réexploiter ce qui a bien marché. Vous pouvez bien sûr emprunter des copies de khâgneux qui ont plus que vous pour éventuellement leur piquer leurs exemples, leurs idées, mais surtout vous inspirer de leur méthodologie (comment ces demi-dieux amènent et analysent le sujet, ménagent leurs transitions, annoncent les sous-parties, etc).

 

2) Si vous avez des notes bof (je mets bof pour ne pas vous décourager mais en-dessous de 8, faut pas se voiler la face les gars, c'est mauvais)
Relisez quand même vos copies car figurez-vous qu'il arrive que les profs, quand ils sont déchiffrables, mettent des remarquent intéressantes qui permettent évidemment de progresser. Parfois, ce n'est pas le cas, mais quand c'est le cas, vous pouvez cibler ce qui ne va pas et corriger vos torts au plus vite. Il convient là encore de relire vos copies du début à la fin pour tenir compte des annotations dans la marge, qui sont encore plus utiles que le long pavé du début, souvent trop général. Relire ses copies quand on s'est tapé une catole présente l'avantage non négligeable de pouvoir constater sa marge de progression, ce qui s'avère fort gratifiant et encourageant d'une part, et permet d'évaluer ses progrès d'autre part.  Il est pour vous nécessaire de lire des copies de gens qui sont meilleurs que vous pour mieux comprendre ce qui est attendu, les procédés méthodologiques qui paraissent toujours un peu fumeux dans les longues tirades générales des profs, la manière dont il faut argumenter, problématiser et développer. Je vais essayer de consigner un max de bonnes copies sur le bolog pour aider les khâgneux en détresse, mais cela risque de me prendre un peu de temps, alors je vous demande d'être indulgents et patients.



3) Si vous avez des notes de ouf (genre admissibles quoi) 
Vous êtes un boss alors pas la peine de relire vos copies. Envoyez-les moi pour que je les publie sur le bolog afin d'aider les pélos dans mon genre qui n'arrivent point à s'illustrer comme vous.